Première de Lapierre/Pascal – le hood en 5 jours (Montréal)

Vous avez pu découvrir il y a quelques jours sur notre blog le profil de Coup d’éclats, un organisme montréalais à but non lucratif qui réalise des projets de médiation, de collaboration et de co.création mettant en relation des artistes professionnel.le.s et des populations vivant différentes formes de marginalisation sociale.

En visite à Montréal la semaine dernière, j’ai eu la chance d’assister à la grande première d’une série de courts métrages intitulée Lapierre/Pascal – Le hood en 5 jours , s’inscrivant dans le cadre du projet «Voix partagées».

photo: Laurence Messier Moreau

«Voix partagées», le projet présenté par Emily Laliberté, directrice artistique:

«Voix Partagées, s’est déployé comme un projet de co.création cinématographique par et pour un groupe de jeunes citoyen.ne.s du quartier.

À travers une série d’ateliers de libre expression proposés aux jeunes du quartier, nous avons travailler sur les perceptions négatives dont ils sont victimes et leurs conséquences sur la communauté.

Un groupe de 10 jeunes impliqués auprès de l’organisme Parole d’ExcluEs, dont un noyau fort du Staff Lapierre, s’est engagé dans la démarche. Au terme d’un long processus scénaristique, nous avons choisi de réaliser une série de 5 courts métrages thématiques afin de faire connaître le quartier sous un angle nouveau.

En documentant l’expérience d’invité.e.s convié.e.s à découvrir le quartier à la manière de la «Petite Séduction», les jeunes ont accompagné le rappeur algonquien et photographe Samian, l’historien et rappeur Webster, les jeunes entrepreneurs de Nation Kreyol, une mère de région éloignée et ses enfants ainsi qu’un jeune montréalais issu d’un milieu aisé à la découverte de l’art, de la communauté, de l’entreprenariat, des jeunes et de l’histoire du quartier.»

La première à la Maison Culturelle Et Communautaire De Montreal-Nord

Buddha Rank, photo: Catherine Lamaison

La projection s’est déroulée le 24 mai dernier, dans le cadre du lancement du Festival des arts de Montréal-Nord. La série documentaire était précédée d’une performance de Buddha Rank et suivie d’une discussion avec les co.créateur.trice.s du projet.

La belle salle Oliver-Jones s’est remplie d’un public très enthousiaste, venu nombreux pour assister à l’aboutissement de ce projet de longue haleine qui a duré 13 mois au lieu des 4 mois initialement prévus! Le résultat est inspirant, plein d’émotion, de sensibilité et d’humour. Les préjugés associés au quartier de Montréal-Nord sont un à un déconstruits et cette co-création met en avant la solidarité, la diversité et la richesse culturelle et créative d’un quartier trop souvent stigmatisé.

Nous espérons que cette série trouvera un diffuseur afin d’être vue par le plus grand nombre.

La Presse en parle…

Cliquez ici pour accéder au bel article de Rima Elkhouri.

Pour en savoir plus sur Coup d’éclats, c’est par .

-Catherine Lamaison, coordonnatrice en art communautaire francophone

Tags: , , , ,

Leave a Reply