Le Festival Masq’alors (16 au 26 mai, Québec)

“Pour son dixième anniversaire, le festival international du masque du Québec Masq’alors! revient en force avec une programmation éclatée et inclusive, dans le cadre sans pareil de la nature en éveil de Saint-Camille. Le 6e édition de cet événement biennal incontournable de l’Estrie, qui déploiera également à Saint-Adrien et Ham-Sud, célébrera une fois de plus l’art du masque en rassemblant, pendant 10 jours, les artistes et aficionados de tous âges en théâtre, en danse, en conte, en cinéma et en arts numériques et visuels.

Des artistes du Brésil et de la France se joignent à des artistes d’ici pour révéler les facettes artistique, sociale et politique de cet artefact universel. Avec ses 7 spectacles, 4 expositions, 6 conférences et table ronde, 2 formations professionnelles et 10 autres activités ludiques, créatives et gustatives, Masq’alors! entend bien combler les attentes des petits comme celles des grands!

Le jeudi 23 mai, dès 16 h 30, le festival célèbre ses 10 ans en grand avec une cérémonie d’ouverture autour d’un buffet raffiné aux saveurs autochtones du traiteur Québénakis, entrecoupée d’impromptus scéniques de nos artistes invités et suivie d’activités qui se poursuivront jusqu’à 22 h 30 dans une atmosphère conviviale et chaleureuse dont Saint-Camille a le secret!

DES CRÉATEURS DICI

Le festival est heureux d’accueillir une grande créatrice québécoise, Magali Chouinard, avec sa dernière création, Âme nomade, œuvre onirique inspirée de la spiritualité autochtone et mariant, dans une poésie visuelle inédite, masques, marionnettes et projections de films animés et vidéos. La compagnie de théâtre autochtone Ondinnok (Montréal) nous fait l’honneur d’une visite prolongée pour une formation professionnelle, une présentation « carte blanche » sous la direction de Yves Sioui Durand et Catherine Joncas, et une conférence sur le rôle du masque dans le théâtre divinatoire autochtone.

Au chapitre des expositions, le 10e anniversaire du festival est l’occasion rêvée de souligner le travail de Sylvain Laroche et Jonathan Mercier, deux photographes de Saint-Camille. Toujours à pied d’oeuvre pour capter avec justesse et sensibilité la rencontre entre artistes et public qui a cours depuis 10 ans, ils seront à l’honneur avec une rétrospective de leur travail exposée en extérieur et en grand format, au cœur du village. À cela s’ajoutent la traditionnelle exposition collective mettant en vedette une quinzaine d’artistes de la région, et la venue spéciale d’étudiants de l’option théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe qui présenteront trois séries de masques réalisés pour des productions théâtrales entre 2005 et 2013.

TABLE RONDE SUR LAPPROPRIATION CULTURELLE : PENSER LA CULTURE À LÈRE DU POSTCOLONIALISME

À l’actualité récente sur l’appropriation culturelle et à ses propres questionnements sur cette question depuis 10 ans, le festival répond avec une table ronde qui tentera de cerner les contours de cet enjeu important en présence de André Dudemaine, directeur du festival Présence autochtone, Candice Moise, ethnoscénologue, et Khadija El Mahdi, artiste.

Aux conférences déjà mentionnées s’ajoute la présentation deGuy Muchagalusa Chigoho, collectionneur, sur le langage des masques kuba de la République démocratique du Congo

QUAND LE MASQUE EMBRASSE LE NUMÉRIQUE

Saint-Camille exerce un grand leadership en matière de développement numérique, et Masq’alors! adhère au mouvement en offrant une conférence sur le rôle et l’avenir du masque en réalité virtuelle, suivie d’un atelier d’expérimentation avec casques RV, en présence de René Barsalo, grand spécialiste montréalais en design de contenus numériques et d’expériences interactives.

Par ailleurs, toutes les conférences du festival seront également disponibles en webdiffusion, permettant au festival d’être accessible au plus grand nombre. Surveillez la page Facebook du festival!

DES ACTIVITÉS POUR TOUTE LA FAMILLE, UNE DESTINATION À DÉCOUVRIR

Atelier de fabrication de masques, défilé festif, barbecue, soirée Kino : le festival Masq’alors! se veut rassembleur et familial, et espère connaître encore cette année autant de succès auprès des visiteurs qu’il en a auprès des Camillois! Saint-Camille et ses environs proposent un vaste choix d’hébergement pour les festivaliers, de même qu’un voisinage propice aux activités de plein-air en tous genres.

Pour plus d’information concernant les heures des présentations, les forfaits spéciaux et les services offerts sur place, et pour acheter des billets, consultez notre site Internet : www.masqalors.ca.”

-source : Masq’alors
Lire le profil du Paysages éclatés dans notre répertoire et carte de l’art communautaire au Canada
Crédit photo: Dominique Journey Ramel

Tags: , ,

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.