Accessibility:   A A


Archive for the ‘Events’ Category

BABEL-O-DROME : la promenade immersive multilingue du collectif BUS 1.2.3.

Babel-o-drome est une pièce de théâtre déambulatoire qui vous promène de scène en scène explorant la relation entre langage, identité et communication.

Au cœur de la pièce, la question centrale se pose: quelle est notre propre réalité dans ce monde actuel, où fiction et réalité s’entrechoquent?

Ce spectacle participatif aborde la question en combinant poésie, humour et fantaisie afin de créer un événement théâtral et choral unique.

Au plaisir de vous voir à Babel-o-drome!


Babel-o-drome is a play that takes you on a fantastical walk through scenes exploring the relationship between language, identity and communication.

The core of the piece asks the pivotal question: what is our own reality in today’s world where fiction and reality collide?

This participatory show tackles the question by combining poetry, humour and fantasy to create a unique theatrical and choral event.

Looking forward to seeing you at Babel-o-drome!

Volunteers/Bénévoles :

The collectif bus123 is looking for volunteers to help with the show.”

Information diffusée par Collectif Bus 1.2.3, Crédits affiche: Collectif Bus 1.2.3
Lire le profil de Collectif Bus 1.2.3 dans notre répertoire et carte de l’art communautaire au Canada

Guide pédagogique pour les écoles Unesco: Wapikoni mandaté

 “Le Wapikoni mobile est très fier d’avoir été mandaté par la Commission canadienne de l’UNESCO (CCUNESCO) pour la rédaction d’un guide pédagogique autochtone.

Mélanie Brière, coordonnatrice des ateliers de sensibilisation pour le Wapikoni mobile, planche actuellement sur la conception d’un guide pédagogique qui aura pour objectif d’offrir aux enseignant.es des écoles secondaires associées de l’UNESCO une sélection de 12 à 15 courts-métrages pouvant être visionnés en classe et permettant d’entamer des discussions avec leurs étudiant.es sur différents sujets reliés aux réalités et aux cultures autochtones du Canada. On retrouve 23 Écoles UNESCO au Québec et un total de 87 au Canada.

L’objectif de ce guide est de devenir un outil pédagogique sur les réalités autochtones d’hier et d’aujourd’hui par l’entremise de courts métrages mettant de l’avant divers points de vue de jeunes autochtones de communautés situées partout au pays et de piquer la curiosité de jeunes allochtones dans le but de contribuer à la réconciliation.

Ce guide pédagogique sur la réconciliation a été réalisé en partenariat avec la Commission canadienne pour l’UNESCO. […]

Ce guide se veut simple d’utilisation et clé-en-main pour simplifier l’utilisation et assurer la prise en charge, l’aisance et l’autonomie de l’enseignant.e. Nous développons présentement le guide dans le but de le rendre accessible à partir de septembre 2018.”

Pour lire la suite de la nouvelle sur le site du Wapikoni, et pour en savoir plus au sujet du Réseau des écoles associées de l’UNESCO, cliquez ici

 

En attendant, LE WAPIKONI MOBILE REPREND LA ROUTE VERS LES COMMUNAUTÉS AUTOCHTONES.

“Les studios ambulants de formation et de création cinématographique et musicale du Wapikoni mobile viennent de débuter leurs activités. Seize (16) communautés autochtones au Canada, dont trois en milieu urbain (Vancouver, Montréal et Thunder Bay) accueillent le Wapikoni cette année. En moyenne, plus de 300 jeunes participent annuellement aux ateliers de formation et de création. La première communauté au Québec, à recevoir le Wapikoni, est Mashteuiatsh, où les studios se sont arrêtés pour la dernière fois en 2006 ! À l’international, grâce au partenariat entre Oxfam-Québec et le Wapikoni, des jeunes en Jordanie et en Palestine pourront réaliser des courts métrages tout en développant leurs compétences créatives et leur leadership.

Encadrés par deux cinéastes-mentors, un assistant-formateur autochtone, un intervenant jeunesse et un coordonnateur issu de la communauté visitée, les participants sont initiés à la scénarisation, à la réalisation et aux nombreux aspects techniques du tournage (caméra, prise de son et montage) avec du matériel de qualité professionnelle. Chaque participant bénéficie d’un accompagnement adapté à son expérience et à son rythme d’apprentissage.”

Pour en savoir plus sur la saison 2018 du Wapikoni, cliquez ici.

Information diffusée par Wapikoni. Crédits images et logo: Wapikoni. Accédez à l’intégralité des informations sur http://www.wapikoni.ca/

Première de Lapierre/Pascal – le hood en 5 jours (Montréal)

Vous avez pu découvrir il y a quelques jours sur notre blog le profil de Coup d’éclats, un organisme montréalais à but non lucratif qui réalise des projets de médiation, de collaboration et de co.création mettant en relation des artistes professionnel.le.s et des populations vivant différentes formes de marginalisation sociale.

En visite à Montréal la semaine dernière, j’ai eu la chance d’assister à la grande première d’une série de courts métrages intitulée Lapierre/Pascal – Le hood en 5 jours , s’inscrivant dans le cadre du projet «Voix partagées».

photo: Laurence Messier Moreau

«Voix partagées», le projet présenté par Emily Laliberté, directrice artistique:

«Voix Partagées, s’est déployé comme un projet de co.création cinématographique par et pour un groupe de jeunes citoyen.ne.s du quartier.

À travers une série d’ateliers de libre expression proposés aux jeunes du quartier, nous avons travailler sur les perceptions négatives dont ils sont victimes et leurs conséquences sur la communauté.

Un groupe de 10 jeunes impliqués auprès de l’organisme Parole d’ExcluEs, dont un noyau fort du Staff Lapierre, s’est engagé dans la démarche. Au terme d’un long processus scénaristique, nous avons choisi de réaliser une série de 5 courts métrages thématiques afin de faire connaître le quartier sous un angle nouveau.

En documentant l’expérience d’invité.e.s convié.e.s à découvrir le quartier à la manière de la «Petite Séduction», les jeunes ont accompagné le rappeur algonquien et photographe Samian, l’historien et rappeur Webster, les jeunes entrepreneurs de Nation Kreyol, une mère de région éloignée et ses enfants ainsi qu’un jeune montréalais issu d’un milieu aisé à la découverte de l’art, de la communauté, de l’entreprenariat, des jeunes et de l’histoire du quartier.»

La première à la Maison Culturelle Et Communautaire De Montreal-Nord

Buddha Rank, photo: Catherine Lamaison

La projection s’est déroulée le 24 mai dernier, dans le cadre du lancement du Festival des arts de Montréal-Nord. La série documentaire était précédée d’une performance de Buddha Rank et suivie d’une discussion avec les co.créateur.trice.s du projet.

La belle salle Oliver-Jones s’est remplie d’un public très enthousiaste, venu nombreux pour assister à l’aboutissement de ce projet de longue haleine qui a duré 13 mois au lieu des 4 mois initialement prévus! Le résultat est inspirant, plein d’émotion, de sensibilité et d’humour. Les préjugés associés au quartier de Montréal-Nord sont un à un déconstruits et cette co-création met en avant la solidarité, la diversité et la richesse culturelle et créative d’un quartier trop souvent stigmatisé.

Nous espérons que cette série trouvera un diffuseur afin d’être vue par le plus grand nombre.

La Presse en parle…

Cliquez ici pour accéder au bel article de Rima Elkhouri.

Pour en savoir plus sur Coup d’éclats, c’est par .

-Catherine Lamaison, coordonnatrice en art communautaire francophone

Where There Is Smoke: The Women Firefighter Visibility Project (Hamilton)

“An interactive, audio installation featuring women firefighters’ stories of standout and workaday moments from the community and the fire hall; a multi-dimensional portrait of career and volunteer firefighters with a diverse range of experiences and perspectives on camaraderie, fire science, training, and being one (or a few) amongst many.

In a series of arts-based workshops and interviews in Toronto, Hamilton, and throughout Southern Ontario, 30+ women firefighters, with 1 to 25 years of experience, engaged with artists from Red Dress Productions to craft the stories that are the root of this exhibition.

Red Dress Productions led this arts engagement project, a partnership with Fire Service Women Ontario. We gratefully acknowledge the support of the Toronto Professional Fire Fighters’ Association, the Workers Arts and Heritage Centre, Toronto Arts Council, and the Ontario Arts Council.

Red Dress Productions is a professional arts organization that works with/in communities to create interdisciplinary art, performance, and visual public artworks. Red Dress Productions artists: Anna Camilleri, Tristan R Whiston, Wy Joung Kou, and Aidan Morishita-Miki.”

For more information, please visit: https://reddressproductions.org/

-submitted by Red Dress Productions
Read Red Dress Productions’ profile in ArtBridges’ Community-Engaged Arts Directory and Map

Porch View Dances: Community Dance Event (Lakeshore Arts, Toronto)

Porch View Dances: New Toronto 2018

PERFORMANCE TIMES:

Saturday June 2, 2018, 2pm & 7pm

Sunday June 3, 2018, 2pm

PERFORMANCE BEGINGS AT:
Fourth St Parkette (19 Fourth St, Toronto)

Pay-What-You-Can

Porch View Dances: Real People Dancing in Real Spaces is a community dance event conceived by Karen Kaeja and developed with Allen Kaeja of Kaeja d’Dance, that has seen overwhelming success in the Seaton Village community for over seven years. In June 2017, Lakeshore Arts partnered with Kaeja to pilot the Porch View Dances (PVD) program in the Long Branch community. This year, PVD will travel to the New Toronto community happening Saturday June 2nd & Sunday June 3rd, 2018.

In the manner of a guided neighbourhood tour, PVD New Toronto audience members will travel from house to house to see two local families performing dances on the porches and front yards of their own homes. These dances are created with the support professional award-winning choreographers Michael Caldwell & Louis Laberge-Côté and Karen & Allen Kaeja, and celebrate the lives and stories of families and residents of New Toronto. With surprises along the route, tours end with a Flock Landing, a participatory group dance.”

-submitted by Lakeshore Arts
Read Lakeshore Arts’ profile on ArtBridges’ Directory and Map of Community-Engaged Arts

New Beginnings: A Community-Collaboration (Sarasvàti Productions, Winnipeg)

May 22-27, 2018
Asper Centre for Theatre and Film
$15 – $20
204-586-2236 │ www.sarasvati.ca

“After two years of work, it is hard to believe that in two weeks we will finally be able to share this amazing compilation of theatre, music, dance, film, visual art and storytelling with audiences. Not only are we sharing stories from those who have resettled in Winnipeg, but many of our artists are newcomers themselves making this show a powerful way to welcome them to the performing arts community.

“I am an immigrant who came to Canada. I understand how hard it is to fit in and how you have to leave everything behind and start a new beginning.” Jonathan Chipalata, Performer

Our May 23rd matinee is already sold out, so be sure to get your tickets so you don’t miss out on this unique event.

We have been working hard to make the show accessible to everyone; with advance notice translation, child-minding and transportation is available. Please let us know two weeks’ prior to the show date if you need assistance with any of the above. Our May 25th performance will also offer ASL interpretation. If you want to support community involvement, please consider buying an extra ticket to donate to someone who wouldn’t otherwise be able to join us.

Our goal to build community will also expand beyond the stage! Audiences can join us for feasts on May 26th and 27th with food from Viena do Castelo, Safeway Mountain & McGregor, Gohe Ethiopian Restaurant and Baraka Pita Bakery & Restaurant. We are also honoured to welcome speakers with lived experience, guests from resettlement organizations and community advocates who have kindly offered their time to join us for post-show conversation circles. This is an opportunity to engage in dialogue, share experiences and responses to the play, as well as to ask questions. We know this will keep the conversation going long after people leave the theatre. Plus there will be stunning visual art by newcomers on exhibit outside the theatre.

Check out our preview video or visit our blog for all the latest updates and artist features. Feel free to call us at 204-586-2236 for more information or group bookings.

For more information on the lineup visit www.sarasvati.ca

-from Sarasvàti Productions press release
Read Sarasvàti Productions’ profile in ArtBridges’ Community-Engaged Arts Directory and Map

Recette et rencontres_Cuisine ta ville : lancement du livre lors d’un 5 @ 7oupe !(ATSA, Montréal)

C’est le mercredi 16 mai prochain qu’ATSA vous invite au Lancement du livre Recettes et Rencontres_Cuisine ta ville

– 5 @ 7oupe sous le tempo
«- Au Parc Hydro-Québec, adjacent à la MDD, 50 Ste-Catherine O. _ Métro Saint Laurent

AU MENU:
-Lancement du livre Recettes et Rencontre, Cuisine ta ville (À se procurer sur place)
-Dégustation gratuite des soupes de la famille Phan, de Gracia Beyloune et des chefs jumeaux, de Fatma Abu Areaf, de Moyad, de Las Mechas, et de Rachel.
-Mot de bienvenu et annonce surprise à 18h !

C’est bien plus qu’un livre de recette !

En mai 2017, Cuisine ta ville nous a élevé et ému par la connaissance et la reconnaissance de ces personnes courageuses, arrivées à Montréal en tant que réfugiées et leurs descendants, tous construisant la trame culturelle du Montréal d’aujourd’hui. Le livre Recettes et Rencontres, Cuisine ta ville comprend les recettes des 34 soupes réalisées, la frise chronologique et le lexique, les témoignages des artistes et conférenciers participants, et le menu de conversation Le Temps d’une Soupe pour animer la discussion lorsque vous serez aux fourneaux ! En savoir plus.

Le livre Recettes et Rencontres, Cuisine ta ville est aujourd’hui le témoin des rencontres qui ont eu lieu autour d’un comptoir, d’une activité partagée, du faire ensemble, sur la place publique au cœur de la ville. Nous vous invitons à poursuivre la démarche, et que la confection de ces soupes aux milles saveurs soit prétexte à apprendre, réfléchir et s’émouvoir sur toute la richesse humaine qui fait de notre Île la métropole francophone d’Amérique que nous sommes aujourd’hui.

LE TEMPS D’UNE SOUPE

Depuis février dernier, ATSA, Quand l’Art passe à l’Action est en tournée extraordinaire grâce au programme Nouveau Chapitre du Conseil des Arts du Canada.

Ceci nous a mené à réaliser l’intervention Le Temps d’une Soupe en partenariat avec des acteurs locaux au Burkina Faso avec Rendez-vous chez nous au Liban avec la Zico House et Achrafieh 2020 et au Maroc avec Awaln’Art. L’été qui s’en vient nous amènera davantage au Canada vers Iqaluit, Val d’Or, Moncton, WhiteHorse et Yellowknife.

Un bilan plus exhaustif est en construction vu l’étendue des territoires visités, des personnes et organismes impliqués, des différences culturelles et organisationelles de l’espace public…à suivre!

Nous vous invitons à apprécier les portraits poétiques de chaque destination et merci à toutes les équipes et participants d’être les activateurs.trices de ces dialogues impromptus et nécessaires!»
«L’ATSA est un organisme à but non lucratif fondé en 1998 par les artistes Pierre Allard et Annie Roy. Sur un ton ludique et percutant, ils créent, produisent et diffusent des œuvres et événements transdisciplinaires sous forme d’interventions, d’installations, de performances ou de mises en scène réalistes motivées par le désir d’interpeller la population envers des causes sociales, environnementales et patrimoniales cruciales et préoccupantes.

Leurs Actions visent à ce que le propos esthétique et symbolique de l’art soit aussi un outil d’interaction et d’éducation populaire, nous confrontant à nos responsabilités individuelles et collectives en redonnant à la place publique sa dimension d’espace ouvert à la rencontre, à la réflexion. La dimension participative et le fait d’interpeller le public dans sa citoyenneté est au coeur de la démarche.»

-diffusé par ATSA, crédits photo ATSA
Lire le profil d’ATSA dans notre répertoire et carte de l’art communautaire au Canada

“Sanguine et terres brûlées”: exposition et discussion sur l’appropriation du territoire et des symboles culturels sur l’Ile de la Tortue (Le Labo, Toronto)

Sanguine et terres brulées
Exposition de Maryse Arseneault
Samedi 28 avril – Samedi 12 mai 2018

Le Labo a le grand plaisir de présenter l’exposition « Sanguine et terres brulées / Blood Ties, Scorched Earth » par Maryse Arseneault qui fait partie du festival de photographie Scotiabank CONTACT 2018.
CERCLE DE DISCUSSION : Samedi 28 avril, de 14h00 – 15h30

Avant l’ouverture de l’exposition, joignez-vous à l’artiste Maryse Arsenault et Whabagoon, une intervenante autochtone, pour un cercle de discussion qui abordera des questions de l’appropriation, à la fois du territoire et des symboles culturels, résultant du colonialisme extensif sur l’Île de la Tortue.
VERNISSAGE : Samedi 28 avril, de 16h00 – 18h00

HORAIRE D’OUVERTURE :
10h00-17h00 (mardi-vendredi)
12h00-17h00 (samedi)


LIEU : LE LABO, Studio 277 – 401 rue Richmond ouest, Toronto, ON, M5V 1Y9
PRIX : GRATUIT et ouvert à tous ”
Pour en savoir plus: http://lelabo.ca/fr/exposition-de-maryse-arseneault-sanguine-et-terres-brulees-blood-ties-scorched-earth-festival-de-photographie-contact/

-diffusé par Le Labo,  crédits photos et logos : le Labo

Tout Koulè: art thérapie et tourisme responsable, exposition dans le quartier de St Michel (Montréal)

“Tout Koulè, qui signifie « tout en couleurs » en créole, est le résultat d’un travail avec les enfants du quartier Saint-Michel et de Jalousie en Haïti. À travers des ateliers d’art-thérapie, les jeunes montréalais ont été amenés à réfléchir à leur identité en conciliant leur culture haïtienne et la culture québécoise qui les entoure. À Jalousie, les jeunes ont réfléchi à l’impact de la couleur sur leur identité et leur environnement.

Venez admirer les portraits hauts en couleurs de ces jeunes!” Pour plus de détails, veuillez cliquer ici.

-diffusé par la TOHU

‘Weaving Reconciliation: Our Way’ Tour (Vancouver Moving Theatre)

“It’s finally happening!! After many years of listening, writing, visiting partnering communities and fundraising Weaving Reconciliation: Our Way is now ready to tour across Turtle Island/Canada.

And it’s starting on Coast Salish territory at the Vancouver Aboriginal Friendship Centre May 17-27, 2018.

Weaving Reconciliation: Our Way is a new play and cultural encounter that brings to life the story of Old One and his journey to reconcile with himself, his family and his community.

Woven around indigenous storytelling and cultural teachings, Weaving Reconciliation: Our Way is co-written by award-winning artists Renae Morriseau (Saulteaux Cree) with Rosemary Georgeson (Coast Salish/Sahtu Dene) and Savannah Walling (American Canadian). It is also enriched by contributions from the cast, knowledge-keepers and partnering communities.

Click on the video link above to watch Renae, Savannah and cast members talk about what this project means to them!

Although we are well on our way to production, we are still raising funds for a few select, yet vital aspects to the project like food for cultural gatherings, mentorship fees for youth, and ceremonial gifts for each community we visit along the tour: donation page.”

-from Vancouver Moving Theatre newsletter