Accessibility:   A A


Archive for the ‘Member Spotlight’ Category

Les jeunes du projet Porte-Voix se font entendre (Coup d’Éclats, Montréal)

“Depuis 2012, l’équipe de Coup d’éclats réalise des projets de co.création et de réflexion critique avec des jeunes hébergé.e.s en centre jeunesse et en famille d’accueil. À travers [leurs] activités, les jeunes ont fait émerger des recommandations concrètes visant l’amélioration des programmes, des services et des lois qui les concernant.

📢 À lire dans LaPresse, une lettre à l’attention de la nouvelle ministre de la santé et des services sociaux, de la part des jeunes du projet Porte-Voix, sous la plume d’Émily Laliberté.

 

Pour en savoir plus sur Coup d’éclats et le projet Porte-Voix, cliquez ici.

Information diffusée par Coup d’éclats, relayée par la Toile des Arts

Inauguration d’une nouvelle murale – hommage à Daisy Peterson Sweeney (Montréal, QC)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

An English message will follow.

Le 23 octobre 2018, MU a inauguré, dans le quartier de La Petite-Bourgogne à Montréal,  une nouvelle murale hommage à la musicienne Daisy Peterson Sweeney.
“Cette murale, réalisée par Kevin Ledo sur le mur d’une habitation de l’OMHM, s’inscrit dans notre collection Hommage aux bâtisseurs culturels montréalais et vient enrichir la série consacrée au jazz qui comporte trois autres murales : deux consacrées à Oscar Peterson et Oliver Jones, elles aussi sur des murs de l’OMHM, et une retraçant l’histoire de la Petite-Bourgogne sur le mur d’enceinte d’Hydro-Québec.

Musicienne et enseignante extraordinaire, Daisy Sweeney a eu pour élèves de nombreuses personnalités du jazz, notamment son frère Oscar Peterson, Oliver Jones, Ken Skinner, Joe Sealy et Norman Marshall Villeneuve.  Elle a toujours cherché à rendre la musique accessible au plus grand nombre, en particulier auprès des jeunes, et s’est impliquée toute sa vie dans son quartier, La Petite-Bourgogne, où elle a cofondé le Montreal Black Community Youth Choir (Montreal Jubilation Gospel Choir).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

“La mission de MU est d’embellir Montréal en réalisant des murales ancrées dans les communautés locales. Le cœur de sa démarche : Créer des murales pour voir et vivre l’art au quotidien, pour déclencher une transformation sociale et pour léguer, à Montréal, un véritable MUsée d’art à ciel ouvert!

Une rencontre entre l’art et le citoyen
Parce que l’art éveille, émeut et touche les gens, parce que l’art suscite des rencontres spontanées et significatives, parce que l’art nourrit au quotidien le rapport à la ville et à l’autre, MU veut le faire voir et le faire vivre! En faisant de la démocratisation de l’art un des axes principaux de sa mission, MU incarne cette volonté de se réapproprier l’espace public par l’art.

Un MUsée d’art à ciel ouvert
Telle la mue d’un animal, MU transforme Montréal en donnant à ses murs une nouvelle peau. Tout aussi vivantes, éclectiques et diversifiées que la métropole, les murales de MU font voir la ville autrement et procurent des émotions, au détour d’une rue. MU rend ainsi hommage à la beauté et à la richesse de l’expérience humaine et collective des quartiers de la métropole.”

Oû voir cette murale? 1791, rue Saint-Jacques angle St-Martin (métro Georges-Vanier), Montréal.


MU INAUGURATES A 4th MURAL CELEBRATING JAZZ IN LITTLE BURGUNDY, IN
TRIBUTE TO DAISY PETERSON SWEENEY

“Montreal, October 23, 2018 — MU, the charitable non-profit mural arts organization, inaugurated a new mural in the Sud-Ouest borough paying tribute the late great jazzwoman, Daisy Peterson Sweeney. The event took place in presence of Mme Sophie Thiébaut, borough councillor for the Saint-Henri-Est–Petite-Bourgogne–Pointe-Saint-Charles–Griffintown district, Oliver Jones and a number of family and community members. This new piece is the latest addition to MU’s collection Montreal’s Great Artists, an ambitious undertaking that has been a source of pride for the organization since 2010, highlighting the creative minds and forces of those who have made outstanding contributions to Montreal’s cultural scene.

The mural was designed by Montreal artist Kevin Ledo, based on a photo taken by Tedd Church. A world-renowned portraitist, Ledo has previously collaborated with MU on a mural tribute to Janine Sutto, completed just before her death in 2016.

Located at 1791 rue St-Jacques, at the corner of Saint-Martin, this is the fourth mural in a series celebrating jazz and exploring Little Burgundy’s musical heritage. Another large-scale MU mural in the neighbourhood, created in collaboration with Hydro-Québec, retells the history of Little Burgundy, birthplace of Montreal’s jazz scene. Two additional murals honouring legendary jazzmen Oscar Peterson and Oliver Jones are located mere steps away.

“MU wanted to establish a theme in the heart of Little Burgundy, one that celebrates the founders of Montreal jazz, and we are extremely proud to be adding a woman to this series of exceptional artists. I am particularly fond of this collection because it invites a new generation of Montrealers to discover our local art and history” said Elizabeth-Ann Doyle, MU’s Executive and Artistic Director.

“We would like to thank MU for this new project. Little Burgundy now has four extraordinary murals that showcase our rich history. We must remember the vital contributions made by this talented musician, who motivated and accompanied some very gifted students, notably the great Oscar Peterson and Oliver Jones. We are still working towards finding a significant place to name after this amazing woman, one that will honour her memory,” said Benoit Dorais, Sud-Ouest borough mayor and chairman of the Montreal Executive Committee.

“This is the 20th large-scale mural to go up on low-rent housing units in Montreal. These murals are a source of pride for tenants, employees and residents in the neighbourhoods where they exist. 2019 will mark the Office municipal d’habitation de Montréal’s (OMHM) 50th anniversary and we are looking forward to continuing our collaboration with MU,” said Danielle Cécile, Executive Director of the OMHM.

This mural, produced by MU, was made possible thanks to support from the Sweeney and Peterson families, the City of Montreal, the Sud-Ouest borough and the Office municipal d’habitation de Montréal (OMHM).”

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

About MU – MU is a charitable non-profit organization whose mission is to beautify the city of Montreal by creating murals that are anchored in local communities. At the heart of its approach is the desire to see and experience art on a daily basis, to trigger a social transformation and to turn Montreal into an open-air art MUseum! Since 2007, MU has produced more than 110 murals in 16 neighborhoods of the city, and over 300 community-youth murals. www.mumtl.org

About the Office municipal d’habitation de Montréal (OMHM) – The OMHM’s mission is to improve the living conditions of low-income individuals and families by offering quality services and housing, while fostering their power of influence and action. Over 900 employees work together to accomplish the organization’s mission, manage nearly 23,000 public and affordable housing units and over 10,000 rent supplement program units. The OMHM’s operations are jointly financed by the federal and provincial governments, the Communauté métropolitaine de Montréal and the City of Montreal. The OMHM has been a trusted partner of MU since 2008, supporting the creation of murals on its buildings and encouraging the participation of its residents. www.omhm.qc.ca

For more information, contact Elizabeth-Ann Doyle, MU – Telephone: 514 509 6877 – Email: info@mumtl.org

-information diffusée par MU
Lire le profil de MU dans notre répertoire et carte de l’art communautaire au Canada

Le Wapikoni au Festival Présence Autochtone 2018 (QC)

“Le Wapikoni mobile est très heureux d’annoncer son omniprésence… à Présence autochtone!

En effet, la 28e édition du festival a programmé non pas un, non pas deux, non pas trois événements, mais QUATRE ÉVÉNEMENTS du Wapikoni mobile et de Musique nomade cette année!

Le 11 août à 21 h 30 à la Place des festivals aura lieu le spectacle musical gratuit Nikamotan MTL! Chaussez vos souliers de danse, ça va swinger!

Le 14 août à 19 h aura lieu une projection 100% Wapikoni au Cinéma de Sève (1400 de Maisonneuve ouest). Découvrez 14 primeurs tournées en 2017 et jamais encore projetées à Montréal!

Le 15 août à 16 h aura lieu le panel gratuit « Quel cinéma autochtone? Trois générations de femmes s’expriment » à la Grande bibliothèque.

Et toujours le 15 août, le Wapikoni et le RICAA (Réseau international de création audiovisuelle autochtone) présentent le film de clôture de Présence autochtone : « Le cercle des Nations 2 : Les femmes ». Ce moyen-métrage est une oeuvre chorale où des femmes d’ici et d’ailleurs unissent leurs voix. À ne pas manquer à la Grande bibliothèque. Gratuit et en première mondiale!”

Pour accéder à l’intégralité du programme du festival Présence autochtone 2018, cliquez ici.

Pour accéder au site du Wapikoni Mobile, c’est par .

Information et affiches diffusées par Wapikoni Mobile, simplement relayées par la ToileDesArts
Lire le profil de Wapikoni dans notre répertoire et carte de l’art communautaire au Canada

Dans les ateliers des Impatients – Les créations de l’été (QC)

Les Impatients viennent en aide aux personnes atteintes de problèmes de santé mentale par le biais de l’expression artistique. Leurs ateliers gratuits, encadrés par des par des artistes ou thérapeutes professionnels, sont axés sur le dessin, la peinture et la musique et sont offerts dans 10 villes au Québec.

Pour en savoir plus  consultez le site des Impatients.

Information diffusée par Les Impatients. Crédits photos: Laura Regev, Jean-Michael Seminaro et Les Impatients.

Le Temps d’une Soupe autour du monde / While having soup’s world tour (ATSA)

“Les représentations de Val d’Or et de Glasgow ont reçu le soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec. Les autres représentations font parti du financement extraordinaire du programme Nouveau Chapitre du Conseil des arts du Canada.

The Val-d’Or and Glasgow performances have the support of the Conseil des arts et des lettres du Québec. The other performances benefit from extraordinary funding provided by the Canada Council for the Arts’ New Chapter program.”

-diffusé par ATSA / shared by ATSA

Première de Lapierre/Pascal – le hood en 5 jours (Montréal)

Vous avez pu découvrir il y a quelques jours sur notre blog le profil de Coup d’éclats, un organisme montréalais à but non lucratif qui réalise des projets de médiation, de collaboration et de co.création mettant en relation des artistes professionnel.le.s et des populations vivant différentes formes de marginalisation sociale.

En visite à Montréal la semaine dernière, j’ai eu la chance d’assister à la grande première d’une série de courts métrages intitulée Lapierre/Pascal – Le hood en 5 jours , s’inscrivant dans le cadre du projet «Voix partagées».

photo: Laurence Messier Moreau

«Voix partagées», le projet présenté par Emily Laliberté, directrice artistique:

«Voix Partagées, s’est déployé comme un projet de co.création cinématographique par et pour un groupe de jeunes citoyen.ne.s du quartier.

À travers une série d’ateliers de libre expression proposés aux jeunes du quartier, nous avons travailler sur les perceptions négatives dont ils sont victimes et leurs conséquences sur la communauté.

Un groupe de 10 jeunes impliqués auprès de l’organisme Parole d’ExcluEs, dont un noyau fort du Staff Lapierre, s’est engagé dans la démarche. Au terme d’un long processus scénaristique, nous avons choisi de réaliser une série de 5 courts métrages thématiques afin de faire connaître le quartier sous un angle nouveau.

En documentant l’expérience d’invité.e.s convié.e.s à découvrir le quartier à la manière de la «Petite Séduction», les jeunes ont accompagné le rappeur algonquien et photographe Samian, l’historien et rappeur Webster, les jeunes entrepreneurs de Nation Kreyol, une mère de région éloignée et ses enfants ainsi qu’un jeune montréalais issu d’un milieu aisé à la découverte de l’art, de la communauté, de l’entreprenariat, des jeunes et de l’histoire du quartier.»

La première à la Maison Culturelle Et Communautaire De Montreal-Nord

Buddha Rank, photo: Catherine Lamaison

La projection s’est déroulée le 24 mai dernier, dans le cadre du lancement du Festival des arts de Montréal-Nord. La série documentaire était précédée d’une performance de Buddha Rank et suivie d’une discussion avec les co.créateur.trice.s du projet.

La belle salle Oliver-Jones s’est remplie d’un public très enthousiaste, venu nombreux pour assister à l’aboutissement de ce projet de longue haleine qui a duré 13 mois au lieu des 4 mois initialement prévus! Le résultat est inspirant, plein d’émotion, de sensibilité et d’humour. Les préjugés associés au quartier de Montréal-Nord sont un à un déconstruits et cette co-création met en avant la solidarité, la diversité et la richesse culturelle et créative d’un quartier trop souvent stigmatisé.

Nous espérons que cette série trouvera un diffuseur afin d’être vue par le plus grand nombre.

La Presse en parle…

Cliquez ici pour accéder au bel article de Rima Elkhouri.

Pour en savoir plus sur Coup d’éclats, c’est par .

-Catherine Lamaison, coordonnatrice en art communautaire francophone

Gros plan sur quelques Ruches d’art de Montréal

LA RUCHE D’ART MFV (Maison des familles de Verdun)

«La ruche d’arts MFV vous offre la possibilité de venir passer des moments en famille mémorables ou encore des moments tranquilles entre parents. Plusieurs matériaux d’arts sont mis à votre disposition pour stimuler l’émergence de votre créativité.

La Ruche vous offre également l’opportunité d’essayer de nouvelles techniques artistiques tout en partageant vos passions avec les autres participants. Venez visiter notre Ruche qui vous permettra de faire la connaissance de personnes inspirantes provenant de tous les milieux.»

Horaires d’ouverture:
samedi : 9h00 à 13h00 (3 ans et plus)
mercredi : 17h00 à 19h30 (9 ans et plus)

Ateliers à venir en collaboration avec la maison de l’environnement :
25 avril : L’ABC du jardinage écologique (inscription obligatoire, places limitées)
9 mai : Atelier Bac double fond (inscription obligatoire, places limitées)
23 mai : Plantation à l’extérieur (inscription obligatoire, places limitées)
Vendredi : 9h30 à 12h00 et 13h30 à 15h30 ( 3 ans et plus)

* prenez note qu’un service de garde est disponible les mercredis soirs et les vendredis, contactez nous pour de plus amples informations.

Adresse:
RUCHE D’ARTS MFV
1E AVENUE
H4G 2V6 VERDUN , QC CANADA

Contact information:
personne responsable : Sophie Hénault
téléphone : 514 762-3399

LA RUCHE D’ART DU MUSÉE DES BEAUX ARTS

«Le 29 mars 2017, le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) a inauguré sa Ruche d’art dans l’Atelier international d’éducation et d’art-thérapie Michel de la Chenelière en collaboration avec l’Université Concordia. Ce nouvel espace de création multidisciplinaire est le 105e du Réseau international des Ruches d’art, le premier dans un musée. Ouvert à tous les publics, il sera supervisé et animé par un art-thérapeute, nouvellement engagé par le MBAM grâce au soutien de la Fondation de la famille Rossy. La Ruche d’art s’inscrit dans le vaste «Programme art-thérapie et mieux-être Rossy» du Musée.

Thomas Bastien, directeur par intérim du Département de l’éducation et de l’action culturelle, affirme : « Grâce à l’ouverture de cette Ruche d’art et à l’arrivée d’un art-thérapeute au sein de notre équipe, les projets réalisés en santé et mieux-être pourront grandir et perdurer. Par ces actions, le MBAM s’ancre davantage dans la communauté montréalaise pour offrir un lieu où il fait bon vivre, échanger, créer et grandir!»

Un espace créatif gratuit pour tous

La Ruche d’art du MBAM est ainsi un carrefour d’échanges et de rencontres pour l’ensemble des clientèles du Musée, qu’il s’agisse de groupes sociocommunautaires ou scolaires, de familles ou du grand public. Ce lieu prend la forme d’un atelier de création supervisé par un art-thérapeute, mettant à disposition gratuitement du matériel artistique. Le Musée fournit certains outils, tels que des pinceaux, de la peinture, des ciseaux, de la colle, mais tout le matériel utilisé pour la création provient des matières recyclées du Pot de miel de la Ruche d’art de Saint-Henri et du nouveau Center for Creative Reuse (CUCCR) de l’Université Concordia : tissus, bois, métal, CD, perles, boutons, papiers de toutes sortes.

La gamme d’activités possibles dans la Ruche d’art est très diversifiée : concevoir quelque chose de nouveau à partir de vieux chandails détricotés, créer une sculpture avec des matériaux recyclés, dessiner, coudre ou peindre. Cet espace d’échanges intergénérationnels peut également être utilisé pour des discussions, des performances et des EducExpos. La Ruche d’art est un espace convivial que les participants sont libres d’aménager selon leurs besoins.

L’aménagement sur mesure intègre surfaces de travail et rangements – dont des armoires en forme d’alvéoles, clin d’œil à la ruche – qui ont été conçus et réalisés par l’équipe de production des expositions du MBAM sous la direction de Sandra Gagné.

Des horaires adaptés aux besoins des publics du Musée

Tel qu’il est conçu, l’horaire de la Ruche d’art permet d’accueillir le plus grand nombre afin que tous puissent prendre part à une séance de créativité. Demeurant flexible, l’horaire sera adapté selon la demande. Dans un premier temps, la Ruche d’art sera ouverte deux jours par semaine, le mercredi de 15 h à 20 h, et le dimanche de 13 h à 16 h.

Des plages horaires seront réservées aux participants des ateliers organisés par les centaines d’organismes sociocommunautaires qui fréquentent le Musée de façon régulière dans le cadre du programme «Le Musée en partage». Certaines périodes seront aussi réservées aux participants des organismes communautaires qui désireraient revenir au Musée de façon autonome et bénéficier de l’encadrement d’un art-thérapeute. Enfin, le MBAM offrira deux jours par semaine pour le grand public.

L’expertise d’un art-thérapeute au MBAM

Grâce au soutien de la Fondation de la famille Rossy, Stephen Legari (ATR, AATQ) se joint à l’équipe du MBAM à compter d’avril 2017, à titre de Responsable des programmes éducatifs — art-thérapie, pour assurer le bon fonctionnement de la Ruche d’art.

Il aura pour mandat de concevoir, de réaliser et d’animer les activités de la Ruche d’art et assurera la liaison avec les organismes communautaires partenaires. Il supervisera tous les projets de recherche développés au Musée dans le cadre des initiatives en art-thérapie et en santé. Il coordonnera les stagiaires du programme de thérapie par les arts de l’Université Concordia ainsi que les activités qui s’y rapportent.»

Adresse:
MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE MONTRÉAL / MONTREAL MUSEUM OF FINE ARTS
1380, SHERBROOKE STREET O.
H3G 1J5 MONTREAL, QC CANADA
Heures d’ouverture:
Dimanches / Sundays: 13h-16h
Mercredis / Wednesdays: 15h-20h

Contact information:
Patricia Lachance
T. 514-285-1600, ext. 315
plachance@mbamtl.org

Pour en savoir plus sur le collectif des ruches d’art, cliquez ici.

diffusé par Art Hives, crédit photos: Art Hives

ArtBridges Annual Recognition Awards / Les prix honorifiques annuels de ToileDesArts

We are pleased to announce the award winners for
ArtBridges Third Annual Recognition Awards!

 

The awards showcase remarkable work in community-engaged arts in Canada in three categories: Innovation!, Resiliency! and Creativity!

The award process: In late 2016 we did a call for community-engaged arts initiatives, community partners and ArtBridges Member initiatives to participate in award nominations. All of the entrees were compelling and demonstrated amazing work. The awards jury was comprised of three active leaders in community arts in Canada from Dawson, Winnipeg and Toronto. The recipients will each receive a certificate and an award of $250. We will be calling for nominations for our Fourth Annual Recognition Awards this Winter.


Nous avons le plaisir de vous présenter les lauréats des troisièmes
Prix honorifiques annuels d’ArtBridges/ToileDesArts!

 

Ces prix soulignent un travail remarquable dans le domaine de l’art communautaire au Canada. Il y a trois catégories : Innovation, Résilience et Créativité.

Processus d’attribution des prix : à la fin de 2016, nous avons invité les organismes et les membres de ToileDesArts qui réalisent des projets d’art en milieu communautaire à soumettre des candidatures pour nos Prix honorifiques annuels. Tous les projets soumis étaient convaincants et démontraient un travail extraordinaire. Le jury était composé de trois personnes qui se sont illustrées par leur leadership dans le milieu de l’art communautaire; elles venaient de Dawson, de Winnipeg et de Toronto. Chaque récipiendaire recevra un certificat et un prix de 250$. Nous lancerons cet hiver un appel à candidature pour la quatrième édition des Prix honorifiques annuels de ToileDesArts.


Congratulations to / Félicitations aux lauréats! :

The Remarkable Innovation! Award to / Le prix soulignant une innovation remarquable est remis à : Open Field Collective (Toronto)


Open Field Collective, Erika James

“For the past two and a half years the Open Field Collective has been dedicated to bringing artwork into neighbourhood settings in Toronto and Guelph. We do this by installing miniature galleries in residents’ front yards that can be viewed from the sidewalk. Community-members-at-large who have seen our “Street Projects” on the street, simply email us requesting a free art gallery for their yard. From these, The Open Field Collective selects community-based locations and installs a gallery. We program our 16 locations by curating artists’ work or by selecting artwork from our open call submissions. We change the exhibits every 6 weeks, offering the public an extensive range of free exhibitions on an ongoing basis. Community members and visitors have come to love their resident neighbourhood gallery so much that we’ve been invited to bring our projects to Ottawa, Calgary, Edmonton, Winnipeg, Peterborough, London, just to name a few. After being propositioned by community members in Guelph, we agreed to expand out to other cities and now have 4 galleries in Guelph that are up and running successfully with the volunteer help of residents in Guelph.

We are always amazed and thrilled when people come up to us to say they walk down a particular street just to see what’s new in the gallery! Last summer, Street Projects caught the eye of Waterfront Toronto’s summer festival, “Animating Our Waterfront”. We were invited to install 5 galleries along the marsh woodlands area of Corktown Common public park, which saw a changing roster of artwork all summer long. This spring, Scouts Canada has sponsored a gallery, where we program youth guest curators and youth artists who aspire to become professional artists. We’re so happy that we’ve been able to bring exciting artwork into places that don’t normally have a presence of street art!

The Open Field Collective consists of two members, Scott McDermid and Erika James who volunteer their time and effort to make our streets a better place to be. ”

The Mandel Surprise-Me Award for Innovation is sponsored by the Ruth Mandel – WHO GIVES Fund.


The Remarkable Creativity! Award to / Le prix soulignant une créativité remarquable est remis à : Sarasvàti Productions Community Mental Health Project (Winnipeg)

Sarasvàti Productions, Angie St. Mars

“After two years of research and input from almost 400 community members with different perspectives on mental health, Sarasvàti Productions is proud to bring important stories about mental health to the stage. The brand new play titled Breaking Through follows the stories of five Winnipeggers living with and affected by different mental health issues. Grounded in real experiences, this bold new play puts the spotlight on mental health like never before.

Breaking Through is the final product of the larger Mental Health Project, a project lead by Sarasvàti Productions that included research, outreach, community story-sharing, workshop readings, the creation of a play for youth: Shattered, the high school tour of Shattered and finally the world premiere of a play for general audiences: Breaking Through.

In accordance with our mandate, Sarasvàti Productions strove to make this project accessible at every stage. Sarasvàti artists went out into the community and facilitated story-sharing theatre workshops with a number of community groups whose stories aren’t often explored on Canadian stages. We worked with patients at Selkirk Mental Health Centre and Red Threads Playback Theatre, with newcomer women at Immigrant and Refugee Community Organization of Manitoba (IRCOM) and newcomer men at Aurora Family Therapy Centre, with LGBTQ youth at Rainbow Resource Centre, and more. Although many community members were eager to participate, we found that youth we worked with were especially compelled to share experiences. As a response, we developed an interactive piece of forum theatre centred completely around youth. Set in a high school, Shattered follows 5 youth who are experiences or affected by mental health issues in different ways. With Shattered, teens didn’t just see a play, they had a chance to become completely emerged in the story and work together to explore solutions to the mental health challenges the characters face. We toured Shattered to 60 high schools with a diverse all-youth cast. Over 6,000 people saw the 60 performances over 9 weeks. In the talk-backs that followed the performances, we were honoured to have so many youth share their stories with us as a result of seeing the play.

Sarasvàti’s innovative project engaged the community in conversation about mental health. The artists were able to weave these true experiences into stories that have the power to connect with audiences, to combat the stigma around mental health, to encourage individuals to speak up and remind each of us that we are not alone.

Highlight video from Shattered:

Video from Breaking Through:

Some feedback from youth and teachers in response to Shattered:

I just wanted to thank you all so much for coming to my school (John Taylor Collegiate) today. For informing people about the current issue with STIGMA against mental illnesses/disorders. I was trying to hold it together so many times during the play, and when we were told to sit down if we had someone to support us through the overwhelming times and I was the only one standing, I lost it. The message was so powerful and I relate so much to these stories. It hurts to know that they’re true, but I’m glad for what you wonderful people are doing by spreading the message. I wanted to come up at the end and thank you all personally, but I have some ‘issues’ as well and I was too afraid, so I guess this is the next best thing. Thank you so much. I know that even after watching “Shattered” a lot of the students will still go back to the way they were, and throwing around the word “crazy”, but those moments still made a difference. I wanted to let you know how much *I* appreciated this, I can’t even put into words how this made me felt and how amazing it was. Sorry that this was very Long-winded. Thank you once again, and if you read this, thank you for your time. – Sincerely, a struggling teenage girl, John Taylor Collegiate

Shattered was very powerful. It helped my students understand the different mental health issues, anxiety, depression, bipolar and eating disorders. It talked about the stigma and I felt it helped students and staff understand how important it is to be able to talk about mental health. The interactive part of the play was wonderful, our students had a chance to look at the situation, join in and find a different way to look at or cope with the mental health issue. When I went to debrief with our students class by class they were very positive about the play and really enjoyed the opportunity to participate. Students that have the opportunity to see it and participate in finding different ways to cope will definitely have a better understanding of mental health. Terri Mowchun—Teacher, St. Norbert High School

“Things aren’t what they seem and we should never assume things about people. I learned a lot and I could tell my fellow audience members also learned something new. I realized a lot more people in our school had experience with mental illness than I thought.” -Fauziya, student at Fort Richmond Collegiate

I discussed the play with both my theatre classes and the overall consensus was that it was fantastic. I even had a colleague stop me in the hall to tell me how moved she was by the performance and the interaction with the kids. This was, bar none, the absolute most engaging piece I have witnessed at our school. Our students really became involved with the piece and I think it resonated powerfully with them all, particularly the message that they are not alone. Kim Dudek—Teacher, Murdoch McKay “


The Remarkable Resiliency! Award to / Le prix soulignant une résilience remarquable est remis à : Blueprint Pathways (Stittsville, ON)

Blueprint Pathways, Bob Vereula

Blueprint 4 Life has demonstrated a key role in building and nurturing resiliency in many communities. In 2012, Stephen Buddha Leafloor had partnered with Pauktuuit (The National Women’s Inuit Association) and designed the Intergenerational Healing Around Residential Schools Program: A Community Story. The Program was then delivered in the community of Kugaaruk, Nunavut. Parents, Elders and Youth were all brought together for Cultural activities, dance, music, art, and mental & emotional healing exercises. I was selected to join the Blueprint team to deliver the program, and it was my first Blueprint project. To see Buddha and the other senior artists work with the youth left me in awe. The kids were engaging in dance styles and music that appealed to them, and the furthermore the Hip Hop Facilitators helped the young people break of their shell. The themes and discussions of the one-week intensive was a whirlwind of emotions, creating a sense of hope and happiness in the community.

A documentary is being created on this amazing week and the report and evaluation being developed is hope to serve as inspiration and a possible model for other communities both Inuit and First Nation. This is one of the first inter-generational healing program around the effects of residential schools, with the arts and Hip Hop Culture. I truly believe that Blueprint is one of the leading youth organizations providing arts engagement in these communities. To learn more, follow the video link:


ArtBridges/ToileDesArts Logo

We will be calling for nominations for our Fourth Annual Recognition Awards this Winter.

Please sign up yourself or your community arts initiative as a Member!

Membership fees help to support the work of ArtBridges all year! As a Member or Member Organization, you will be a vital partner in ArtBridges’ important work by helping us to raise awareness, connect people to community-engaged art initiatives, gather and share resources, and highlight what’s going on in the practice and field.

Please contact us toll-free: 1-877-278-3002 or, info@artbridges.ca if you have any questions and to learn more.

Tiffany Nyklickova, Membership Developer, tiffany@artbridges.ca

***

Nous lancerons cet hiver un appel de candidatures pour la quatrième édition des Prix honorifiques annuels.

Devenez membre de ToileDesArts à titre personnel ou en tant qu’organisme ou projet d’art communautaire !

La cotisation des membres soutient le travail d’ArtBridges toute l’année! Devenir membre d’ArtBridges/ToileDesArts, c’est participer à faire connaître l’art communautaire, au réseautage des organismes et personnes actives dans le milieu, à la mise en commun des ressources et à la diffusion des nouvelles et des activités pertinentes.

Pour en savoir plus ou si vous avez des questions, communiquez avec nous : (sans frais) 1-877-278-3002, info@artbridges.ca

Tiffany Nyklickova, responsable de la campagne d’adhésion, tiffany@artbridges.ca

Congratulations! / Félicitations!: ArtBridges Annual Recognition Awards / Les prix honorifiques annuels de ToileDesArts

We are pleased to announce the award winners for ArtBridges Second Annual Recognition Awards!

The awards showcase remarkable work in community-engaged arts in Canada in three categories: Innovation!, Resiliency! and Creativity!

The award process: In late 2015 we did a call for ArtBridges annual fee-paying Members to participate in award nominations. All of the entrees were compelling and demonstrated amazing work. The awards jury was comprised of three active leaders in community arts in Canada from Montréal, Halifax and Toronto who are not Members of ArtBridges. The recipients will each receive a certificate and an award of $250.

Nous avons le plaisir de vous présenter les lauréats des deuxièmes Prix honorifiques annuels d’ArtBridges/ToileDesArts!

Ces prix soulignent un travail remarquable dans le domaine de l’art communautaire au Canada. Il y a trois catégories : Innovation, Résilience et Créativité.

Le processus de sélection : À la fin de 2015, nous avons invité les membres cotisants d’ArtBridges/ToileDesArts à soumettre leur candidature pour les prix honorifiques. Tous les dossiers qui ont été soumis étaient intéressants et témoignaient d’un excellent travail. Le jury était composé de trois personnes très dynamiques dans le milieu de l’art communautaire au Canada; elles venaient de Montréal, d’Halifax et de Toronto et n’étaient pas membres d’ArtBridges/ToileDesArts. Chacun des récipiendaires recevra un certificat et un prix de 250 $.

Congratulations to / Félicitations aux lauréats! :

The Remarkable Innovation! Award to / Le prix soulignant une innovation remarquable est remis à : 4Cs Foundation’s Art Bikers Program

4cs-artbikers-logo

“The 4Cs Foundation provides grants, education and other opportunities for community arts projects that inspire, empower, and connect children and their communities in Halifax, Nova Scotia. We believe that creating art together fosters the development of relationships, builds connections and strengthens communities.” (website)

The Mandel Surprise-Me Award for Innovation is sponsored by the Ruth Mandel – WHO GIVES Fund.

« La 4Cs Foundation offre des bourses, des cours et d’autres ressources à l’intention des projets d’art communautaires qui insufflent de l’inspiration aux enfants d’Halifax, en Nouvelle-Écosse, favorisent leur autonomisation et nourrissent leurs liens avec leur milieu. Selon nous, faire des activités artistiques en groupe contribue à l’établissement de relations interpersonnelles et de connexions, ce qui renforce les collectivités.» [site web (notre traduction)]

Le prix Mandel « Surprenez-moi! » pour l’innovation est commandité par le Ruth Mandel – WHO GIVES Fund.

The Remarkable Creativity! Award to / Le prix soulignant une créativité remarquable est remis à : MU

mu-logo

« MU est un organisme de bienfaisance qui transforme l’espace public montréalais en réalisant des murales ancrées dans les communautés. Depuis 2007, MU a réalisé plus de 80 murales d’envergure et pérennes dans 15 quartiers de la ville en plus de mettre en œuvre un important volet éducatif. » (site web)

MU is a charitable organization transforming Montréal public spaces through the creation of murals anchored in communities. Since 2007, MU created 80 large long-term murals in 15 neighbourhoods in the city, in addition to its important educational component.” [website (our translation)]

The Remarkable Resiliency! Award to / Le prix soulignant une résilience remarquable est remis à : ArtHeart Community Art Centre

artheart-logo

For over two decades ArtHeart has been a stabilizing presence in the community of Regent Park. We provide free visual arts education, programs, materials and a nutritious meal to children, youth, adults and seniors living in Regent Park and the surrounding neighbourhoods.

Our mission is to provide participants with a supportive environment in which they can create and learn, build self-esteem and develop life skills. By putting their hands and imaginations to work, our participants are empowered to improve their quality of life. (website)

« Depuis plus de 20 ans, ArtHeart a joué un rôle de stabilisateur pour la population de Regent Park. Nous offrons gratuitement des cours d’arts visuels, différents programmes, du matériel et un repas nourrissant aux enfants, aux adolescents, aux adultes et aux aînés qui vivent dans Regent Park et les quartiers avoisinants.

Notre mission est de donner aux participants un milieu propice à la création, à l’apprentissage et au développement de l’estime de soi et d’habiletés fondamentales. En mettant leurs mains et leur imagination à la tâche, nos participants acquièrent la capacité d’améliorer leur qualité de vie. » [site web (notre traduction)]

Exeko lance ses premières bourses “Art, philo & communauté”, deux projets à découvrir!

Photo: Mikaell Theimer

Photo: Mikaell Theimer

“En octobre dernier, en partenariat avec la CSQ, l’Esplanade, le pôle IDEOS du HEC Montréal et Rise Kombucha, Exeko lançait ses toutes premières Bourses “Arts, philosophie & communautés” visant ainsi à soutenir un projet social novateur au carrefour des arts et de la philosophie en vue de lutter contre l’exclusion sociale, culturelle et intellectuelle. Jeudi, le 7 janvier dernier, il n’aura fallu pas moins de 4h de délibération pour déterminer les 2 projets chacun porté par un duo d’étudiant.es que nous auront le plaisir de mettre de l’avant dans les mois à venir.

Chaque duo sélectionné se voit remettre :

2 500$ pour réaliser un projet novateur
Une formation à la médiation intellectuelle et à sa posture éthique sur le terrain par Exeko
Un accompagnement en gestion de projet par le pôle IDEOS de HEC
Un accès aux bureaux et salles de conférence de l’Esplanade

La bourse CSQ​ est remise au projet Improvisation libre, par Annick Davignon et Joëlle Sarrailh.

Projet: Exploration dans un cadre scolaire de différents groupes de jeunes 12-15 ans, avec ou sans trouble du spectre de l’autisme (TSA) les thèmes d’identité, de la norme et des préjugés à travers des jeux inspirés du monde de l’improvisation.

La bourse Rise Kombucha est remise au projet Sans-habit, par Catherine Ménard-Jolin et Camila Forteza.

Projet: Rencontres citoyennes dans le métro entre artistes et personnes en situation d’itinérance. À travers l’acte de s’habiller et se déshabiller dans le wagon, la performance offre des échanges de peau empreinte d’une nouvelle vie.

Pour suivre l’actualité des boursières, #bourses2016 sur nos réseaux sociaux et abonnez vous à notre blog.”

PAR CHLOE BARRETTE-BENNINGTON, 2 FÉVRIER 2016, 15:43

image

-source : Exeko
Lire le profil d’Exeko dans notre répertoire et carte de l’art communautaire au Canada