Accessibility:   A A


Archive for the ‘Project Highlights’ Category

Video: The Ripple Effect/Effet d’écho – 4th Line Theatre

“The #RippleEffect is the Ontario Arts Council’s series of short videos exploring how, beyond their intrinsic qualities, publicly funded arts activities add value in communities across Ontario. To learn more, visit: www.arts.on.ca/ArtsAddValue.

Every summer, the outdoor theatre company, 4th Line Theatre brings history to life and tourists to Peterborough and the Kawarthas. 4th Line’s focus on community stories is part of what makes their work unique – and part of why the Ontario Arts Council has supported its work from the beginning. “When other granting bodies struggled to understand our work, the Ontario Arts Council was a real cheerleader,” explains Blackwell. “Right from the beginning, it was our community-based nature that the Ontario Arts Council ‘got’ and supported. It’s a really big reason why we’re about to go into our 28th season.” Read the full story here.


#Effetd’écho du Conseil des arts de l’Ontario est une série de courtes vidéos qui explorent comment, au-delà de leurs qualités intrinsèques, les activités artistiques financées par les fonds publics ajoutent de la valeur dans les collectivités de l’Ontario. Apprenez-en plus : www.arts.on.ca/lapportdelart

Chaque été, la compagnie de théâtre en plein air 4th Line Theatre fait revivre l’histoire pour le bonheur des touristes de la région de Peterborough et des Kawarthas. Une des raisons qui caractérisent le travail de 4th Line, c’est l’accent que la compagnie met sur la communauté – et c’est aussi une des raisons pour lesquelles le Conseil des arts de l’Ontario a soutenu son travail depuis le début. « Alors que d’autres bailleurs de fonds avaient de la peine à comprendre ce que nous faisions, le Conseil des arts de l’Ontario ne cessait de nous encourager, explique Blackwell. Dès le début, il a compris et a soutenu notre nature communautaire. Si nous sommes sur le point d’entamer notre 28e saison, c’est en grande partie grâce à ça. » Apprenez-en plus.”

-crédit: Ontario Arts Council / Conseil des arts de l’Ontario

Video: The Ripple Effect/Effet d’écho – Workman Arts

“The #RippleEffect is the Ontario Arts Council’s series of short videos exploring how, beyond their intrinsic qualities, publicly funded arts activities add value in communities across Ontario. To learn more, visit: www.arts.on.ca/ArtsAddValue.

For more than 30 years, Workman Arts has been empowering people with mental health and addiction challenges by providing a refuge for creative exploration and the chance to become active in a vibrant artistic community. Through their three decades of experience, the organization knows first-hand how both of these play an integral role in facilitating recovery and maintaining health.” Read the full story here.


#Effetd’écho du Conseil des arts de l’Ontario est une série de courtes vidéos qui explorent comment, au-delà de leurs qualités intrinsèques, les activités artistiques financées par les fonds publics ajoutent de la valeur dans les collectivités de l’Ontario. Apprenez-en plus : www.arts.on.ca/lapportdelart

Depuis plus de 30 ans, Workman Arts donne aux personnes qui ont des problèmes de santé mentale et de dépendance la possibilité de surmonter leurs difficultés en leur offrant un refuge où elles peuvent explorer leur créativité et trouver leur place dans une communauté artistique dynamique. Grâce à ses trois décennies d’expérience, l’organisme sait de première main à quel point ces deux éléments jouent un rôle essentiel dans le rétablissement et le maintien de la santé.” Apprenez-en plus.

-crédit: Ontario Arts Council / Conseil des arts de l’Ontario

Video: The Ripple Effect/Effet d’écho – Near North Mobile Media Lab

“The #RippleEffect is the Ontario Arts Council’s series of short videos exploring how, beyond their intrinsic qualities, publicly funded arts activities add value in communities across Ontario. To learn more, visit: www.arts.on.ca/ArtsAddValue.

First up is Near North Mobile Media Lab is a North Bay organization that gives northern Ontario filmmakers access to equipment and resources, while also training youth aspiring to become digital media creators. Executive Director, Holly Cunningham, explains how support from OAC continues to help them grow into an organization their community needs.


#Effetd’écho du Conseil des arts de l’Ontario est une série de courtes vidéos qui explorent comment, au-delà de leurs qualités intrinsèques, les activités artistiques financées par les fonds publics ajoutent de la valeur dans les collectivités de l’Ontario. Apprenez-en plus : www.arts.on.ca/lapportdelart

En premier lieu, il y a le Near North Mobile Media Lab, un organisme de North Bay qui met de l’équipement et des ressources à la disposition des cinéastes du nord de l’Ontario tout en assurant la formation de jeunes créateurs du numérique. La directrice générale, Holly Cunningham, explique comment le soutien du CAO continue à faire évoluer l’organisme dans la direction qui correspond aux besoins du milieu.”

-crédit: Ontario Arts Council / Conseil des arts de l’Ontario

Lancement de la Scène Stella et appel aux artistes (Nouvelle-Écosse)

 

Dartmouth, le 1er novembre 2018 – La vice-présidente de la FéCANE, et présidente du comité organisateur, Claudia Marchand est particulièrement fière de lancer la 3e édition de Scène Stella, qui pour l’occasion change de nom. Elle précise : « Nous avons voulu, pour des raisons de cohérence et d’efficacité, nous concentrer sur les arts de la scène, de là le nom Scène Stella : nous sommes donc prêts à faire l’appel aux artistes ». Le logo a été adapté à sa nouvelle vocation, grâce à la collaboration de Alexandre Pirottin et de Karine Lahaie.

Scène Stella est un tremplin artistique qui compte 3 blocs de formation : autant la formation formelle que de type « Coaching », ainsi que des participations à des tables rondes de discussions et des présentations devant un public avec rétroaction de la part de professionnels qualifiés. Le tout sera culminé par une présentation majeure devant le public en juin 2019. Cet événement, bien que centré sur la formation, se veut une manifestation majeure de la culture acadienne et francophone de la Nouvelle-Écosse contemporaine.

L’objectif de Scène Stella est d’appuyer le développement et la professionnalisation des artistes acadiens et francophones de la Nouvelle-Écosse. Elle permettra aussi à la communauté de mieux connaître ses artistes et d’y être exposée, ce qui permettra un plus grand sentiment d’appartenance à la communauté. Cet événement appuiera les artistes dans les différentes disciplines suivantes:

– Chanson / musique
– Danse
– Théâtre
– Art de la paroles: contes, humour, poésie slam et autres textes littéraires en version lectures

Les catégories pourront être regroupées en fonction du nombre de candidatures reçues.

Pour avoir le droit de participer, les artistes doivent :
– Être en émergence ou professionnel débutant,
– Être de la Nouvelle-Écosse,
– Être Acadien ou francophone (pouvoir s’exprimer en français) et
– Volet jeunesse de 14 à 18 ans ou volet adulte 19 ans ou plus.

Les artistes souhaitant participer peuvent s’inscrire en remplissant le formulaire disponible en ligne

Un démo ou une vidéo d’une performance de l’artiste doit accompagner la candidature. La période d’inscription se termine le 15 décembre 2018. Les personnes inscrites pourront être demandées à participer à des auditions, genre « micros ouverts dans leur région respective ». Les dates de ses événements régionaux seront annoncées plus ultérieurement.

Cet événement est rendu possible grâce à l’appui financier de Patrimoine canadien, Musicaction, de la province de la Nouvelle-Écosse et du Réseau national des galas de la chanson. De nombreux partenaires remettront des prix dans différentes catégories : le Gala de la chanson de Caraquet, le Rendez-vous des Grandes Gueules de Trois-Pistoles et Jonquière en Musique. D’autres partenaires seront annoncés ultérieurement.

Source : Daniel Thériault, Directeur général, dg@fecane.ca, (902) 466-1610, (902) 222-9263

Comité organisateur : Claudia Marchand, Jocelyne Comeau, Brigitte Boyle, Natalie Robichaud
Personnes-ressources : Daniel Thériault, directeur général, Karine Lahaie, coordonnatrice ”

Pour en savoir plus sur la FéCANE, cliquez ici.

Information diffusée par la FéCANE, relayée par ArtBridges – ToileDesArts.

Exposition des Impatients à l’hôtel de ville de Montréal

“Le fruit du travail inspiré des Impatients qui, séduits par la personne qu’était Marilyn Monroe plus que par l’icône qui la cantonnait dans les canons de beauté, ont joué à redéfinir son portrait. C’est sa sensibilité à fleur de peau et sa vie tourmentée qui ont touché les participants plus que sa beauté mythique. À partir d’une estampe inspirée de l’œuvre d’Andy Warhol, les Impatients ont assemblé, peint et collé des découpures de magazines sur ce visage ancré dans l’imaginaire collectif afin de créer une nouvelle iconographie.

En repensant ce portrait, les Impatients dévoilent les mille et un autres visages que Marilyn aurait pu vouloir porter. Chacun des participants a transformé le sujet à sa manière, dévoilant ainsi chaque fois une part de sa propre histoire et de ses préoccupations. Bien que totalement métamorphosé d’une création à l’autre, il est fascinant d’observer que le modèle de départ n’est jamais loin. La fabrication d’une image est telle qu’il est souvent impossible de s’en défaire.”

Pour en savoir plus sur Les Impatients et leurs ateliers d’art-thérapie, cliquez ici.

Information diffusée par Les Impatients
Lire le profil des Impatients dans notre répertoire et carte de l’art communautaire au Canada

Les jeunes du projet Porte-Voix se font entendre (Coup d’Éclats, Montréal)

“Depuis 2012, l’équipe de Coup d’éclats réalise des projets de co.création et de réflexion critique avec des jeunes hébergé.e.s en centre jeunesse et en famille d’accueil. À travers [leurs] activités, les jeunes ont fait émerger des recommandations concrètes visant l’amélioration des programmes, des services et des lois qui les concernant.

📢 À lire dans LaPresse, une lettre à l’attention de la nouvelle ministre de la santé et des services sociaux, de la part des jeunes du projet Porte-Voix, sous la plume d’Émily Laliberté.

 

Pour en savoir plus sur Coup d’éclats et le projet Porte-Voix, cliquez ici.

Information diffusée par Coup d’éclats, relayée par la Toile des Arts

Video: HAAP! H’art Accessible Arts Program

HAAP! is H’art Centre’s community-coordinated arts program for seniors who live in long-term care homes, including those who may experience isolation because of disabilities. Several times a week, trained artists and volunteers travel to long-term care homes across Kingston to deliver meaningful arts-based programming.”

-from H’art Centre website
Read H’art Centre’s profile in ArtBridges’ Community-Engaged Arts Directory and Map

Dans les ateliers des Impatients – Les créations de l’été (QC)

Les Impatients viennent en aide aux personnes atteintes de problèmes de santé mentale par le biais de l’expression artistique. Leurs ateliers gratuits, encadrés par des par des artistes ou thérapeutes professionnels, sont axés sur le dessin, la peinture et la musique et sont offerts dans 10 villes au Québec.

Pour en savoir plus  consultez le site des Impatients.

Information diffusée par Les Impatients. Crédits photos: Laura Regev, Jean-Michael Seminaro et Les Impatients.

Video: The Paper House Movie – giving a form to voices impacted by housing issues (Margaret’s, Toronto)

Paper House was a ten week workshop, run by TAIS and facilitated by Margaret’s, in which street under-housed and homeless adults collectively produced a short stop motion animation on the theme of housing. The goal was to amplify and give form to voices impacted by housing issues. The result is a compelling movie portraying the problems, feelings and wishes of a whole community.”

For more information about Paper House, please visit: margarets.ca

Première de Lapierre/Pascal – le hood en 5 jours (Montréal)

Vous avez pu découvrir il y a quelques jours sur notre blog le profil de Coup d’éclats, un organisme montréalais à but non lucratif qui réalise des projets de médiation, de collaboration et de co.création mettant en relation des artistes professionnel.le.s et des populations vivant différentes formes de marginalisation sociale.

En visite à Montréal la semaine dernière, j’ai eu la chance d’assister à la grande première d’une série de courts métrages intitulée Lapierre/Pascal – Le hood en 5 jours , s’inscrivant dans le cadre du projet «Voix partagées».

photo: Laurence Messier Moreau

«Voix partagées», le projet présenté par Emily Laliberté, directrice artistique:

«Voix Partagées, s’est déployé comme un projet de co.création cinématographique par et pour un groupe de jeunes citoyen.ne.s du quartier.

À travers une série d’ateliers de libre expression proposés aux jeunes du quartier, nous avons travailler sur les perceptions négatives dont ils sont victimes et leurs conséquences sur la communauté.

Un groupe de 10 jeunes impliqués auprès de l’organisme Parole d’ExcluEs, dont un noyau fort du Staff Lapierre, s’est engagé dans la démarche. Au terme d’un long processus scénaristique, nous avons choisi de réaliser une série de 5 courts métrages thématiques afin de faire connaître le quartier sous un angle nouveau.

En documentant l’expérience d’invité.e.s convié.e.s à découvrir le quartier à la manière de la «Petite Séduction», les jeunes ont accompagné le rappeur algonquien et photographe Samian, l’historien et rappeur Webster, les jeunes entrepreneurs de Nation Kreyol, une mère de région éloignée et ses enfants ainsi qu’un jeune montréalais issu d’un milieu aisé à la découverte de l’art, de la communauté, de l’entreprenariat, des jeunes et de l’histoire du quartier.»

La première à la Maison Culturelle Et Communautaire De Montreal-Nord

Buddha Rank, photo: Catherine Lamaison

La projection s’est déroulée le 24 mai dernier, dans le cadre du lancement du Festival des arts de Montréal-Nord. La série documentaire était précédée d’une performance de Buddha Rank et suivie d’une discussion avec les co.créateur.trice.s du projet.

La belle salle Oliver-Jones s’est remplie d’un public très enthousiaste, venu nombreux pour assister à l’aboutissement de ce projet de longue haleine qui a duré 13 mois au lieu des 4 mois initialement prévus! Le résultat est inspirant, plein d’émotion, de sensibilité et d’humour. Les préjugés associés au quartier de Montréal-Nord sont un à un déconstruits et cette co-création met en avant la solidarité, la diversité et la richesse culturelle et créative d’un quartier trop souvent stigmatisé.

Nous espérons que cette série trouvera un diffuseur afin d’être vue par le plus grand nombre.

La Presse en parle…

Cliquez ici pour accéder au bel article de Rima Elkhouri.

Pour en savoir plus sur Coup d’éclats, c’est par .

-Catherine Lamaison, coordonnatrice en art communautaire francophone