Accessibility:   A A


Posts Tagged ‘art communautaire’

Activités artistiques gratuites à la TOHU (Montréal)

FRÉDÉRIC BACK ET LA RÉALITÉ AUGMENTÉE : UNE ÉCOLE MONTRÉALAISE POUR TOUS, LA SAT ET LA TOHU
Exposition virtuelle – l’artiste vu par les enfants. 

“Venez découvrir ce parcours de réalité augmentée créé par des élèves d’écoles primaires de Montréal, grâce à une collaboration originale entre une école montréalaise pour tous, la SAT et la TOHU. […]
Équipés de vos téléphones et tablettes, explorez cette exposition interactive et cadrant les images disséminées dans le parc pour les ramener à la vie!”

Vous pouvez voir les enfants en action dans cette vidéo:

Pour en savoir plus sur cet évènement, cliquez ici.

LES ARTS AU PARC

“Dans une ambiance festive et conviviale tout en culture faites escale artistique à l’Abri ou encore au Cube!


“Dans le parc Frédéric-Back, l’Abri et le Cube ces deux espaces hors du temps sur ce lieu hors normes seront dédiés aux performances artistiques pour toute la famille. La TOHU vous y a concocté une série de prestations et d’ateliers avec des compagnies d’ici, entre danse, cirque et théâtre. Un mélange des genres pour s’évader dans la créativité et profiter d’un moment complice entre jeunes et moins jeunes : émerveillement garanti!”

Au programme: cirque, atelier d’écriture, danse contemporaine, conte clownesque et atelier de médiation culturelle…
Pour accéder au détail des évènements, cliquez ici.

 

Information diffusée par la TOHU. Crédits vidéo et photo: La TOHU.

Le Wapikoni au Festival Présence Autochtone 2018 (QC)

“Le Wapikoni mobile est très heureux d’annoncer son omniprésence… à Présence autochtone!

En effet, la 28e édition du festival a programmé non pas un, non pas deux, non pas trois événements, mais QUATRE ÉVÉNEMENTS du Wapikoni mobile et de Musique nomade cette année!

Le 11 août à 21 h 30 à la Place des festivals aura lieu le spectacle musical gratuit Nikamotan MTL! Chaussez vos souliers de danse, ça va swinger!

Le 14 août à 19 h aura lieu une projection 100% Wapikoni au Cinéma de Sève (1400 de Maisonneuve ouest). Découvrez 14 primeurs tournées en 2017 et jamais encore projetées à Montréal!

Le 15 août à 16 h aura lieu le panel gratuit « Quel cinéma autochtone? Trois générations de femmes s’expriment » à la Grande bibliothèque.

Et toujours le 15 août, le Wapikoni et le RICAA (Réseau international de création audiovisuelle autochtone) présentent le film de clôture de Présence autochtone : « Le cercle des Nations 2 : Les femmes ». Ce moyen-métrage est une oeuvre chorale où des femmes d’ici et d’ailleurs unissent leurs voix. À ne pas manquer à la Grande bibliothèque. Gratuit et en première mondiale!”

Pour accéder à l’intégralité du programme du festival Présence autochtone 2018, cliquez ici.

Pour accéder au site du Wapikoni Mobile, c’est par .

Information et affiches diffusées par Wapikoni Mobile, simplement relayées par la ToileDesArts
Lire le profil de Wapikoni dans notre répertoire et carte de l’art communautaire au Canada

Dans les ateliers des Impatients – Les créations de l’été (QC)

Les Impatients viennent en aide aux personnes atteintes de problèmes de santé mentale par le biais de l’expression artistique. Leurs ateliers gratuits, encadrés par des par des artistes ou thérapeutes professionnels, sont axés sur le dessin, la peinture et la musique et sont offerts dans 10 villes au Québec.

Pour en savoir plus  consultez le site des Impatients.

Information diffusée par Les Impatients. Crédits photos: Laura Regev, Jean-Michael Seminaro et Les Impatients.

Fête de la culture 2018 – Inscrivez-vous maintenant!

“Le décompte est commencé. Inscrivez-vous maintenant!
Si vous n’avez pas encore publié vos évènements, voici six raisons de le faire avant le 31 juillet :

  • Un plus long délai = des évènements réussis
    Nos sondages démontrent que les organisateurs s’inscrivant avant la fin juillet remportent le plus haut taux de succès.
  • L’avantage de la collaboration
    Publier tôt signifie que les autres organisateurs de votre secteur verront votre évènement, ce qui pourrait mener à des partenariats profitables.
  • 8 semaines complètes pour maximiser le marketing et les RP
    Maximiser la campagne collective de marketing et de RP de la Fête de la culture, évaluée à plus de 6 M$, incluant des médias sociaux, des documents marketing adaptables et plus encore.
  • Soyez mis en vedette
    Augmentez vos chances que votre évènement soit mis en vedette dans les pages de la Fête de la culture.
  • Vous planifiez un pôle ou un corridor?
    Donnez-nous tous les détails avant le 31 juillet pour être admissible à obtenir votre propre page sur mesure dans notre site web.

The Countdown is On. Register Now!
If you haven’t published your events yet, here are five reasons to do so before July 31st:

  • More lead time = successful events
    Our surveys reveal that the majority of organizers who register before the end of July report the highest rates of success.
  • The collaborative advantage
    Publishing early means other organizers in your area will see your event, which could lead to valuable partnerships.
  • 8 full weeks to leverage Marketing and PR
    Leverage the collective Culture Days Marketing & PR campaigns, valued at over $6 million with social media, marketing templates and more.
  • Be Featured
    Increase your chances of being a Featured Event on the Culture Days homepage.
  • Planning a Hub or Corridor?
    Submit your details to Culture Days before July 31st to be eligible for your very own customized page on their website.

For more information, please visit culturedays.ca

-source :  Culture Days

Première de Lapierre/Pascal – le hood en 5 jours (Montréal)

Vous avez pu découvrir il y a quelques jours sur notre blog le profil de Coup d’éclats, un organisme montréalais à but non lucratif qui réalise des projets de médiation, de collaboration et de co.création mettant en relation des artistes professionnel.le.s et des populations vivant différentes formes de marginalisation sociale.

En visite à Montréal la semaine dernière, j’ai eu la chance d’assister à la grande première d’une série de courts métrages intitulée Lapierre/Pascal – Le hood en 5 jours , s’inscrivant dans le cadre du projet «Voix partagées».

photo: Laurence Messier Moreau

«Voix partagées», le projet présenté par Emily Laliberté, directrice artistique:

«Voix Partagées, s’est déployé comme un projet de co.création cinématographique par et pour un groupe de jeunes citoyen.ne.s du quartier.

À travers une série d’ateliers de libre expression proposés aux jeunes du quartier, nous avons travailler sur les perceptions négatives dont ils sont victimes et leurs conséquences sur la communauté.

Un groupe de 10 jeunes impliqués auprès de l’organisme Parole d’ExcluEs, dont un noyau fort du Staff Lapierre, s’est engagé dans la démarche. Au terme d’un long processus scénaristique, nous avons choisi de réaliser une série de 5 courts métrages thématiques afin de faire connaître le quartier sous un angle nouveau.

En documentant l’expérience d’invité.e.s convié.e.s à découvrir le quartier à la manière de la «Petite Séduction», les jeunes ont accompagné le rappeur algonquien et photographe Samian, l’historien et rappeur Webster, les jeunes entrepreneurs de Nation Kreyol, une mère de région éloignée et ses enfants ainsi qu’un jeune montréalais issu d’un milieu aisé à la découverte de l’art, de la communauté, de l’entreprenariat, des jeunes et de l’histoire du quartier.»

La première à la Maison Culturelle Et Communautaire De Montreal-Nord

Buddha Rank, photo: Catherine Lamaison

La projection s’est déroulée le 24 mai dernier, dans le cadre du lancement du Festival des arts de Montréal-Nord. La série documentaire était précédée d’une performance de Buddha Rank et suivie d’une discussion avec les co.créateur.trice.s du projet.

La belle salle Oliver-Jones s’est remplie d’un public très enthousiaste, venu nombreux pour assister à l’aboutissement de ce projet de longue haleine qui a duré 13 mois au lieu des 4 mois initialement prévus! Le résultat est inspirant, plein d’émotion, de sensibilité et d’humour. Les préjugés associés au quartier de Montréal-Nord sont un à un déconstruits et cette co-création met en avant la solidarité, la diversité et la richesse culturelle et créative d’un quartier trop souvent stigmatisé.

Nous espérons que cette série trouvera un diffuseur afin d’être vue par le plus grand nombre.

La Presse en parle…

Cliquez ici pour accéder au bel article de Rima Elkhouri.

Pour en savoir plus sur Coup d’éclats, c’est par .

-Catherine Lamaison, coordonnatrice en art communautaire francophone

Tout Koulè: art thérapie et tourisme responsable, exposition dans le quartier de St Michel (Montréal)

“Tout Koulè, qui signifie « tout en couleurs » en créole, est le résultat d’un travail avec les enfants du quartier Saint-Michel et de Jalousie en Haïti. À travers des ateliers d’art-thérapie, les jeunes montréalais ont été amenés à réfléchir à leur identité en conciliant leur culture haïtienne et la culture québécoise qui les entoure. À Jalousie, les jeunes ont réfléchi à l’impact de la couleur sur leur identité et leur environnement.

Venez admirer les portraits hauts en couleurs de ces jeunes!” Pour plus de détails, veuillez cliquer ici.

-diffusé par la TOHU

Appel d’offre : les arts et le sport s’unissent en Alberta!

fsfa-escl

La Fédération du sport francophone de l’Alberta (FSFA) veut mobiliser sa communauté en encourageant les invités et les locataires de la Cité francophone à adopter une vie active en prenant les escaliers au lieu de l’ascenseur.  Nous invitons les artistes de toutes les disciplines à présenter des projets artistiques pour l’embellissement des escaliers de la Cité francophone.

La FSFA pourra accorder une bourse pour des projets artistiques novateurs qui seront exposés dans les escaliers.  La date limite pour déposer un projet est le vendredi 8 avril 2016. Votre soumission doit comprendre:

  • Une description du projet incluant matériaux et échéancier (max. 1000 mots)
  • Un budget associé
  • Cinq images numériques de votre travail (ficher JPEG)
  • Un curriculum vitae

Si votre projet est sélectionné, vous devez avoir terminé par le début juin 2016.  Nous accorderons des bourses aux artistes, qui varient entre 500 $ et 1500 $, selon les projets soumis.

Veuillez envoyer le dossier à Renée Levesque-Gauvreau au r.gauvreau@lafsfa.ca. Pour toutes questions, communiquer avec moi par courriel ou au 780-469-1367.”

Source et credits photos : RAFA

Espace de Rêve / Dream Home (Exeko, Montréal)

“L’organisme Exeko a collaboré avec les architectes Suzanne Doucet et Colleen Lashuk ainsi qu’une quarantaine de personnes en situation d’itinérance et autochtones invités à imaginer leur chez-soi idéal et à l’exprimer en dessin ou maquette.  Les résultats d’une douzaine d’ateliers participatifs pourront être découverts à la Maison de l’Architecture du Québec du 17 Mars au 17 Avril.” MAQ_Com_EspaceDeReve-1MAQ_Com_EspaceDeReve-2
Source et crédit: Exeko.

Exeko lance ses premières bourses “Art, philo & communauté”, deux projets à découvrir!

Photo: Mikaell Theimer

Photo: Mikaell Theimer

“En octobre dernier, en partenariat avec la CSQ, l’Esplanade, le pôle IDEOS du HEC Montréal et Rise Kombucha, Exeko lançait ses toutes premières Bourses “Arts, philosophie & communautés” visant ainsi à soutenir un projet social novateur au carrefour des arts et de la philosophie en vue de lutter contre l’exclusion sociale, culturelle et intellectuelle. Jeudi, le 7 janvier dernier, il n’aura fallu pas moins de 4h de délibération pour déterminer les 2 projets chacun porté par un duo d’étudiant.es que nous auront le plaisir de mettre de l’avant dans les mois à venir.

Chaque duo sélectionné se voit remettre :

2 500$ pour réaliser un projet novateur
Une formation à la médiation intellectuelle et à sa posture éthique sur le terrain par Exeko
Un accompagnement en gestion de projet par le pôle IDEOS de HEC
Un accès aux bureaux et salles de conférence de l’Esplanade

La bourse CSQ​ est remise au projet Improvisation libre, par Annick Davignon et Joëlle Sarrailh.

Projet: Exploration dans un cadre scolaire de différents groupes de jeunes 12-15 ans, avec ou sans trouble du spectre de l’autisme (TSA) les thèmes d’identité, de la norme et des préjugés à travers des jeux inspirés du monde de l’improvisation.

La bourse Rise Kombucha est remise au projet Sans-habit, par Catherine Ménard-Jolin et Camila Forteza.

Projet: Rencontres citoyennes dans le métro entre artistes et personnes en situation d’itinérance. À travers l’acte de s’habiller et se déshabiller dans le wagon, la performance offre des échanges de peau empreinte d’une nouvelle vie.

Pour suivre l’actualité des boursières, #bourses2016 sur nos réseaux sociaux et abonnez vous à notre blog.”

PAR CHLOE BARRETTE-BENNINGTON, 2 FÉVRIER 2016, 15:43

image

-source : Exeko
Lire le profil d’Exeko dans notre répertoire et carte de l’art communautaire au Canada

Exposition-Vente: Lever de Fonds pour soutenir Les Impatients (Montréal)

image002Les Impatients sont de retour avec la 18e édition de leur exposition-encan Parle-moi d’amour Montréal. Le public est convié le 6 février dès 14h à son ouverture publique. Il sera possible dès cette date de miser sur ses coups de cœur. Les profits de la vente des œuvres permettent à l’organisme Les Impatients de poursuivre ses activités et son développement en région. L’exposition-encan réunira plus de 300 œuvres. C’est une occasion unique d’encourager la mission des Impatients en se procurant les œuvres d’Impatients ou d’artistes de renom tels Raymonde April, BGL, Marie-Claire Blais, Valérie Blass, Kittie Bruneau, Manon De Pauw, Karine Giboulo, Trevor Gould, Michel Goulet, Jacques Hurtubise, Brian Jungen, Fernand Leduc, Luce Meunier, Guido Molinari, Jean McEwen, Natascha Niederstrass, Mathieu Latulippe, Yannick Pouliot, Carlos & Jason Sanchez, Marc Séguin et Françoise Sullivan. En plus des artistes qui font généreusement don d’une œuvre pour soutenir la cause, Les Impatients, comptent sur l’implication de personnalités qui croient en leur travail et donnent de leur temps pour la cause. Ainsi, pour la troisième année James Hyndman agit en tant que porte-parole et Jo-Ann Kane préside le comité d’honneur de l’événement. L’artiste Yannick Pouliot a été nommé parrain de cette 18e édition, pour l’occasion il fait don d’une sculpture. Jean-Sébastien Girard, animateur et chroniqueur à ICI Radio-Canada, animera la soirée de clôture à la fin de laquelle trente œuvres triées sur le volet seront mises à la criée. Cette soirée aura lieu le 15 mars dès 17 h 30, les billets pour cette soirée seront en vente au coût de 20 $, disponibles dès le 6 février sur impatients.ca. Au fil des années, Parle-moi d’amour a permis d’assurer un développement en région. Nous comptons au Québec maintenant 10 centres qui desservent plus de 500 participants par semaine. Les Impatients ont pour mission de venir en aide aux personnes ayant des problèmes de santé mentale par le biais de l’expression artistique. Ils offrent des ateliers de création et favorisent les échanges avec la communauté par la diffusion des réalisations de leurs participants.  Parle-moi d’amour 18e édition Du 6 février au 15 mars 2016 à Montréal Ouverture grand public samedi 6 février de 14 h à 17 h Soirée de clôture mardi 15 mars dès 17 h 30 • Billets : 20 $ disponibles à impatients.ca dès le 6 février. Édifice de la Chapelle historique du Bon-Pasteur (1er et 4e étage) 100, rue Sherbrooke Est, Montréal”

source : Les Impatients Lire le profil des Impatients dans notre répertoire et carte de l’art communautaire au Canada